31/08/2010

Quand fiston entre au Cycle...

Il y a des moments dans la vie où vous prenez un «coup de vieux». En ce jour de rentrée, j’en ai pris un, sérieux!

Non, mon fiston ne m’a pas encore dépassé en taille (ça ne saurait tarder!) et non, il n’a pas encore pris son studio… (là, ça tardera encore un peu!)

Non, monsieur est entré au Cycle. Il arpente désormais des couloirs et fréquente des classes que vous connaissez bien. Il est dans «mon» cycle, celui dans lequel j’ai grandi – et fortement été désorientée aussi – durant trois ans.

Les souvenirs viennent vous titiller. Avec une certaine tendresse, vous vous remémorez vos professeurs, vos épreuves, votre renvoi (si, si, un seul!), vos copains, vos amourettes…

Mais, soudain, Big Ben, l’horloge fleurie et tout le toutim vous rattrapent. C’était quand tout ça, hein? Euh, il y a un peu plus de… trente ans. Vous étiez sûre d’être restée une adolescente (pas attardée, svp!). Eh bien, non, vous êtes mère d’un ado qui, lui, vient de pousser la porte de la maison. Et qui du haut de son ton blasé vous dit: «Ouais, c’est stylé ! Prof de classe, sympa! On finit tous les jours à 16h…» Comme vous, il y a très longtemps…

Sandra Joly

09:16 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1)

30/08/2010

"J'ai plusieurs n'amoureux, moi!"

amour.thumbnail.jpgSortie de piscine , quelques jours avant la rentrée. Une blondinette de cinq ans grand max’ – mini-jupe et bijoux en strass - tient le verbe haut à une de ses p’tites copines. «T’as combien de n’amoureux, toi?» L’autre fillette semble embarrassée. La blondinette insiste: «Alors?» Est-ce le silence de la seconde qui gonfle d’orgueil la première? Sans doute. «Eh ben, moi, j’en ai plusieurs!» Et toc! Pleine d’aplomb, elle continue de plus belle: «Tu sais, il faut en avoir plusieurs à notre âge, c’est important!» Ah bon… Mais là où la scène devient «intéressante», c’est la réflexion de sa mère, hilare: «Et même plus tard, c’est important!» Les bras m’en tombent… Paris Hilton n’a désormais qu’à bien se tenir!

Sandra Joly

13:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)