15/05/2012

Touche pas à mon goutte-à-goutte!

Les fashionatas, littéralement angoissées ( ?)  à l’idée de devoir déambuler en maillot de bain, vont pouvoir se « réjouir ». Le régime « nouveau » est là ! Je vous livre, en grande première, cette « énormité » :


Pour être mince le jour de son mariage, Jessica Schnaider, businesswoman de son état, a employé les grands moyens : munie d’une sonde gastrique (un tuyau en plastique allant du nez à l’estomac), elle a testé le « K-E Diet », nouveau régime express à la mode outre-atlantique. L’idée est « simplissime » : un goutte-à-goutte délivre, durant dix jours, un mélange protéines-graisses. Conséquence : 5 à 10 kilos envolés en dix jours. Mais les médecins (ouf !) n’hésitent pas à dire à crier les contre-indications : mauvaise haleine, constipation, maux de tête, déshydratation, problèmes rénaux, etc.

Ça vous en bouche un coin, que dirai-je une sonde ? Moi ça me révolte. Des gens, partout dans le monde, crèvent de faim et nous, pauvres de nous, sommes prêts à déambuler avec une sonde pour perdre nos miséreux kilos en trop ? Que devenons-nous ? Des pauvres ères, coincés dans une ère « bo-bo » d’apparence, d’apparat. Que disent les personnes malades qui, eux, doivent leur vie à une sonde ? A toutes ces questions, j’ai déjà quelques réponses… Vous me direz, mais cela se passe aux Etats-Unis ! Certes. Mais les modes passent et, heureusement, trépassent… Reste à ne pas souhaiter voir les déjà trop malingres mannequins fouler les scènes de mode avec l’objet de tous les délires : le goutte-à-goutte « top glam » !  

Commentaires

Je suis tellement d'accord avec toi! Mon fils a dû porter une sonde gastrique pour, lui, essayer de gagner quelques kilos, une galère! Alors là, je ne pige pas, c'est n'importe quoi!

Écrit par : Carol | 15/05/2012

Les commentaires sont fermés.