08/11/2010

Voyages d'études... Mais t'étudies quoi?

Réaction à: "Trois étudiants genevois arrêtés pour agression et vol"

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je me pose la question de savoir, aujourd’hui, à quoi servent les voyages d’études. Promus, naguère, au rang d’apprentissage culturel ou social d’un haut lieu (Rome, Prague, Berlin, etc.), ces semaines pour collégiens en dernière année de maturité ne riment plus à rien.

Un, les classes en tant que telles n’existent plus. Donc, les voyages s’organisent – dixit des enseignants eux-mêmes – au gré des possibilités offertes aux jeunes. Ils s’inscrivent sur des listes – par lieu où séjourner – et se retrouvent avec des copains. Ou pas. En tous les cas pas avec des amis avec lesquels ils ont tissé des liens étroits dans une classe…

Deux, ils ne sont pas encadrés. Ou, du moins, très mal. Parce qu’ils sont presque tous majeurs, ils peuvent « errer » dans une ville inconnue comme bon leur semble…

Trois, on connaît l’envie des jeunes de braver des interdits. Et là, c’est l’occasion rêvée. On boit plus que de raison. On s’entraîne à telle ou telle bêtise. Bref, on se confronte à l’autre, mais pas toujours dans une bonne intelligence.

Je sais, il faut que jeunesse se passe… Et c’est vrai que cela peut être synonyme de festivités… Mais les dires sont là : peu de jeunes reviennent avec des souvenirs autres que des beuveries ou autres jeux idiots… Alors, pourquoi encore appeler « ça » voyages d’études?

 

Commentaires

on ne fait pas pousser un arbre en commençant pas les feuilles, ces enfants sont le résultat d'un dialogue manqué entre leurs parents et l'avenir....un symbole d'une société faussement bien pensante,la notre ou on néglige le aléatoire...on demande aux jeun d'être murs à 20 ans, la preuve que c'est pas le cas de tout le monde, j'en connais qui a 50 ans sont encore des enfants...

salutations

luzia

Écrit par : luzia | 11/11/2010

Les commentaires sont fermés.